En 2017, plus personne n’ignore le Social Selling.

 

Les prestataires de services qui aident les entreprises, leurs dirigeants et leurs collaborateurs à mieux comprendre, maîtriser et déployer les méthodes, outils et pratiques de la Vente et du Marketing B2B vont:

 

  • 1- embrasser le Social Selling et/ou pratiquer le #SocialSelling Washing,en relookant des offres existantes sans vraiment les changer, et/ou
  • 2- pousser vers une plus grande éthique de la Vente et du Marketing, en se positionnant en chantres du #SocialSelling Cleansing pour purifier les pratiques des Social Sellers et autres Growth Hackers B2B, et/ou
  • 3- critiquer le Social Selling qui leur paraît inefficace, transitoire ou dévoyé en faisant du #SocialSelling Bashing, parfois avec une posture plus opportuniste et marcom que véritablement argumentée.

Je suis un observateur attentif de l’écosystème Social Selling

Je savoure avec passion ma « vie après IBM ». Après de nombreuses années à pratiquer la Vente complexe B2B, je contribue désormais à la transformation de la Vente chez d’autres.

Je m’appuie sur le Social Selling, ce catalyseur d’authenticité, d’amour des clients et de SMarketing* que je pratiquais depuis plus de 10 ans dans le cadre de mes missions d’évangélisation du SaaS et du Cloud… sans savoir que ça s’appelait ainsi.

 

J’ai beaucoup appris en :

 

  • – animant 3 éditions du#SocialSellingForum, temps fort de l’écosystème Social Selling,
  • – collaborant avec mes pairs, praticiens du Social Selling,
  • – aidant des dirigeants commerciaux à embarquer leurs équipes vers le Social Selling,
  • – partageant sur LinkedIn les fruits de ma veille #SocialSelling et mon amour de la Vente Consultative.

Mes Prédictions #SocialSelling, 1ère partie :

Avant de partager ce que je vois en 2017 chez les utilisateurs du Social Selling, voici mon point de vue sur l’évolution des fournisseurs de services et de solutions pour la Vente et le Marketing B2B.

 

En 2017, nous allons assister à une explosion du…

 

1. #SocialSelling WASHING – Offrons tous du Social Selling !

2015 a marqué la vraie naissance du Social Selling en France.

2016 a vu de plus en plus de sociétés s’exprimer sur la mise en oeuvre de programmes de déploiement du Social Selling.

2017 sera l’année du #SocialSelling Washing, c’est à dire de la prolifération des offres de services (et de logiciels) comportant l’expression « Social Selling ».

 

Je prédis que la grande majorité des

 

  • – agences de marketing,
  • organismes de formation à la vente,
  • sociétés de prospection et de génération de leads B2B,
  • – consultants & coachs en efficacité commerciale…
  • – éditeurs de solutions #SalesTech et #MarTech…

 

redéfiniront leurs offres historiques en y rajoutant une couche de Social Selling.

 

Ils veulent tirer profit de l’appétence de leurs clients et prospects pour l’art et la manière d’exploiter les réseaux sociaux pour développer leurs ventes (c’est à dire, le Social Selling).

Nous allons passer d’une définition relativement claire du Social Selling (cf ma définition ci-dessus) à pléthore de définitions plus ou moins focalisées sur un aspect ou un autre… selon l’origine des prestataires et des nouveaux adeptes.

 

Autant dire que la confusion va régner chez les utilisateurs !

 

Ca m’amène à ma deuxième prédiction pour l’année qui vient : le…

 

2. #SocialSelling CLEANSING – Purifions le Social Selling !

 

En 2017, les Ayatollahs de l’Ethique de la Vente et les Bisounours de l’Amour des Clients redoublent d’efforts pour promouvoir et provoquer la transformation de la Vente vers plus d’authenticité, de transparence et de respect des clients.

 

Ils visent notamment certains adeptes du Growth Hacking qui exploitent internet et les réseaux sociaux de manière automatisée et industrielle, avec des pratiques, outils et autres logiciels parfois perçus comme trop intrusifs, manipulateurs ou trompeurs…

 

Dirigeants, vous allez vous retrouver en première ligne dans les débats sur l’éthique du Social Selling et, plus généralement, de la Vente !

Et, dans le même temps, vous ferez face à un troisième phénomène qui croît et embellit en 2017, le…

 

 

3. #SocialSelling BASHING – Critiquons le Social Selling !

Au fur et à mesure que

 

  • – le Social Selling s’impose et remet en cause des pratiques jusqu’alors bien établies,
  • – le #SocialSelling Washing repeint des pratiques anciennes, quelquefois en mode cache misère, sans toujours les changer, donc,
  • – le #SocialSelling Cleansing crée le débat et permet à certains de se positionner au dessus de la mélée,

une partie des acteurs de l’écosystème de la Vente et du Marketing B2B prennent le contre-pied (pour se différencier?) et critiquent le Social Selling en:

 

  • – le présentant comme un effet de mode, un buzzword de plus à oublier rapidement,
  • – « démontrant » (avec force statistiques, d’origine souvent non contrôlée…) son inefficacité par rapport à des pratiques établies (eg le « cold calling »),
  • – dénonçant les pratiques douteuses des Social Sellers « industriels » (cf prédiction 2), etc…

Du grain à moudre !

Entre le Bashing, le Cleansing et le Washing du Social Selling, nous avons de quoi alimenter en débats passionnés les prochaines éditions du #SocialSellingForum, ainsi que les colonnes de LinkedIn, Twitter et autres réseaux sociaux.

 

Connectez-vous avec moi (ou suivez-moi sur @loicsim@socialsellingf) pour être plus sûrement averti(e) de mes publications telles que mes Prédictions #SocialSelling 2/2.

Ce sont évidemment les plus importantes, car elles touchent les entreprises et les utilisateurs du Social Selling, dirigeants, marketeurs, vendeurs, sales enablers…

 

On se voit à l’une des prochaines éditions du #SocialSellingForum ?

 

* SMarketing : Alignement des Ventes et du Marketing