Par Bertand BARBET, CMO & co-founder, LIMBER

icone_linkedin

 

Dans un contexte de mondialisation des marchés B-to-B, où 80% du processus décisionnel des acheteurs est effectué en totale autonomie à partir de l’information disponible sur internet, les entreprises doivent mettre en œuvre des nouvelles pratiques marketing là où la prospection commerciale traditionnelle n’est plus efficace.

A cet effet, le marketing de contenu est une stratégie digitale gagnante : en créant de l’information autour de ses produits ou services via des articles de blog, des livres blancs, des vidéos, des infographies … et en les publiant massivement mais de façon ciblée, les entreprises peuvent obtenir une visibilité rapide et générer de potentiels prospects en identifiant finement l’intérêt des lecteurs.

Alors que plus de 86% des entreprises affirment utiliser le marketing de contenu, le principal challenge des directeurs marketing est aujourd’hui d’en maximiser la visibilité.

 

Vers une multiplication tous azimuts des relais de diffusion

 

Depuis quelques années, les entreprises B2B ont compris que les réseaux sociaux étaient un moyen supplémentaire de maximiser la visibilité de leur contenu et ainsi toucher de nouveaux prospects et clients.

Il est important aussi pour elles de s’adapter aux réalités du web d’aujourd’hui : plus de 50% du trafic internet est désormais généré par les partages sociaux, la part des moteurs de recherche ou de la publicité régressant tendanciellement.

Cependant les marques constatent ces dernières années une performance décroissante de leurs actions de visibilité : les pages d’entreprise LinkedIn ou les comptes Twitter officiels n’arrivent pas à délivrer la performance escomptée, sinon en “dopant” les publications à coup de budget publicitaire.

Il faut dire que les individus sont en effet beaucoup plus enclins à échanger avec leurs pairs qu’avec des entreprises “sans visage”…

 

Oubliez le B2B ou le B2C, passez au H2H : Human to Human

 

A l’heure ou les tactiques de visibilité traditionnelles – publications corporate, publicité – sont en perte de vitesse, il appartient dorénavant aux entreprises de mettre en place de nouveaux vecteurs …

Prenez l’exemple d’un iceberg : la partie émergée (10%) représente les canaux “Corporate” de l’entreprise. Quid des 90% restant ? Ce sont simplement toutes les parties prenantes de l’entreprise : les dirigeants, les collaborateurs, les ambassadeurs… Ils représentent certainement les meilleurs relais que l’entreprise puisse avoir !

La mise en en place d’une démarche de social selling ou de brand advocacy s’avère profitable à plusieurs titres :

Les collaborateurs relaient régulièrement des contenus pertinents sur leurs comptes sociaux, leur permettant de se démarquer (ils sont plus visibles) et ainsi d’améliorer leur “employabilité”.
L’entreprise communique auprès d’une audience très ciblée. Nombre des collaborateurs disposent souvent (sur LinkedIn notamment) de plusieurs centaines de contacts, ayant des centres d’intérêt professionnels communs.
L’entreprise et le collaborateur sont gagnants car il est fort à parier que le lecteur soit intéressé par l’expertise de l’entreprise et se transforme donc en client potentiel !

 

Fini les silos. Place à l’entreprise collaborative

 

Le contenu créé par l’entreprise se retrouve donc être un véritable pont entre :

l’entreprise et son client : par l’intermédiaire, indispensable, du collaborateur, le contenu relie en effet une offre et un besoin;
les différentes équipes de l’entreprise : le marketing ou les ressources humaines, créateurs de contenu, collaborent avec les autres équipes, comme les commerciaux par exemple, pour que ceux-ci participent aux campagnes de promotion de ces contenus.

Limber, plateforme de Content & Social Marketing, participe à la mise en place de l’entreprise étendue en permettant à toutes les parties prenantes de travailler ensemble autour du contenu et de sa promotion, et d’en mesurer la performance en temps réel.

Limber est également utilisée pour coordonner les actions de content marketing entre une agence et ses clients, une marque et ses franchisés, un groupe et ses filiales.

 

Participez au #SocialSellingForum du 20 mai :

Vendredi 20 mai, rejoignez-nous au MEDEF pour la 2ème édition du #SocialSellingForum.
100% centré sur l’art et la manière d’exploiter les réseaux sociaux dans un contexte B2B / vente complexe, ce temps fort du #SocialSelling focalise les énergies pour une journée dense de découvertes, d’échanges et de partage d’expérience entre dirigeants, managers commerciaux et praticiens du Social Selling…

bouton_pour_inscription_Forum