Optimiser sa présence sur le web est un réel travail de fond pour les entreprises. Les réseaux sociaux
prenant une place primordiale dans la transformation digitale de celles-ci, elles mettent tout en
œuvre pour atteindre leurs objectifs en se basant sur de nombreux leviers de communication.
Seulement voilà, qui d’autres que ceux qui la font vivre au quotidien connaissent aussi bien la
marque et ses problématiques ? Il n’est rien de plus judicieux que de se baser sur le principal levier
de communication : les collaborateurs.

 

Déployer un programme d’Employee Advocacy – autrement appelé Collaborateurs Ambassadeurs –
implique de faire de ses collaborateurs les ambassadeurs de la marque sur les médias sociaux.
Mais cela demande d’avoir une connaissance parfaite des différentes étapes à suivre pour mettre en
place une stratégie d’Employee Advocacy au service du développement de l’entreprise avec une
rigueur et une organisation dans la conduite du projet en suivant précisément les étapes.

– Construire sa démarche d’Employee Advocacy
– Déployer sa démarche d’Employee Advocacy
– Piloter son dispositif d’Employee Advocacy

 

1. Construire sa démarche d’Employee Advocacy

Avant de démarrer un tel programme, les différentes actions à mettre en place dans la première
étape d’un programme d’Employee Advocacy doivent être claires et définies.
Il est essentiel de définir la stratégie en fixant des objectifs en total accord avec la cible à atteindre.

S’appuyer sur des porteurs de projets et s’équiper du bon outil qui amène à la réussite du projet
permettra de jouer sur une présence Social Media en se dotant de contenus pertinents et à forte
valeur ajoutée.

Construire un tel projet nécessite de lister les ressources nécessaires et d’établir un budget.
Une fois ces étapes clairement définies, il est nécessaire d’avoir quelques astuces de pré-lancement
pour avoir toutes les clés en main et avancer sereinement dans la suite du projet.

2. Déployer sa démarche d’Employee Advocacy

Après la construction vient le déploiement du dispositif.
Rien de tel que de se baser sur la règle des 3C pour déployer votre programme ; la compréhension, la
cohésion et la collaboration sont trois notions indispensables à sa réussite.

Sélectionner les départements de l’entreprise à impliquer dans la stratégie permettra de se baser sur
les ambassadeurs experts en réseaux sociaux. Pour les plus novices, il est nécessaire de définir un
programme de formation, de les accompagner dans le déploiement du dispositif afin de les impliquer
davantage dans la stratégie.

Le déploiement d’un tel dispositif nécessite un suivi des performances afin de définir l’avancée et la
réussite du projet.

3. Piloter son dispositif d’Employee Advocacy

Cette dernière étape consiste à piloter le dispositif en analysant tout d’abord les résultats/bénéfices
sur les différents aspects : les ambassadeurs, le business ou encore l’aspect RH. Le ressenti de
l’équipe est également un aspect important à prendre en compte. En effet, si l’outil spécialisé vous
permet d’obtenir des résultats chiffrés, l’humain reste au cœur du stratégie d’Employee Advocacy :
faire des points réguliers avec les porteurs de projet est indispensable.

Enfin, le dernier aspect non négligeable pour piloter ce type de programme est d’événementialiser la
démarche en interne. On le dit souvent, l’union fait la force. C’est également le cas pour votre
programme d’Employee Advocacy. Il est donc fortement recommandé d’engager vos ambassadeurs
autours de petits événements tels que des petits-déjeuners ou encore des afterwork.

Vous avez désormais toutes les clés en main pour réussir le déploiement de votre programme
d’Employee Advocacy !

 

Article écrit par Florent Hernandez de la Société Sociallymap

Florent fait partie des 120+ animateurs du #SocialSellingForum Paris du 7 décembre 2018 – Programme et inscription sur : http://www.socialsellingforum.fr/paris/